L’essor du digital – Episode 1 : des écosystèmes bouleversés

Nicolas Odet, Directeur Général, Hardis Group

Je vous propose dans une petite série de posts partager une vision de l’émergence du digital, en mettant en lumière le contexte, les enjeux, l’adoption massive des technologies, les nouveaux usages et bien-entendu les solutions.

Le journal Les Échos soulignait il y a quelques semaines qu’aucun des grands groupes du CAC40 n’étaient réellement à l’abri. Les barrières à l’entrée de tous les secteurs n’ont jamais été aussi faibles et les business models fragiles.

Qui aurait dit il y a quelques années qu’IBM serait un des leaders de la gestion de l’énergie emportant les appels d’offre lancés par quelques unes des plus grandes villes de la planète ? Et big blue ne s’arrête pas là dans sa proposition de valeur aux grandes cités : optimisation de la gestion des parkings, réduction de l’engorgement du trafic, gestion des situations de crise, incendies, attentats etc… le tout sur fond d’analytics et de big data…
Qui aurait dit qu’en 2012 et 2013, l’enseigne jugée la plus attractive serait une société créée en 1994, vendrait dans le monde entier et n’aurait pas un seul magasin… Qui aurait dit en 2000, que ce même Amazon, puisqu’il s’agit d’Amazon, deviendrait avec ses Datacenters et ses solutions Cloud un concurrent de… IBM !
Et que dire de l’émergence des réseaux sociaux et de l’ascension fulgurante de Facebook !
Outre cette accélération de la transformation des usages, de l’émergence de nouvelles pratiques et de nouvelles visions qui explosent toutes les idées reçues et les leaders qui les incarnent, c’est la vitesse à laquelle ces changements de paradigmes s’opèrent. Un exemple symptomatique : les magasins… Après la période d’ouverture massive de commerciaux à la fin des années 60, le succès des enseignes comme celui de la Fnac dans les années 80-90, l’émergence du e-commerce semble condamner les magasins « physiques ». Et puis doucement, le concept de store se transforme, devient un showroom, une vitrine, un espace de démonstration, voire une démonstration de la force de la marque. Les Nike Town en sont de bons exemples. Au point que même des industriels, se posent la question et rentrent en action pour étendre la customer experience en proposant un vrai parcours multicanal intégrant des points de rencontre « réel ». Nous reviendrons par la suite sur ce retour des magasin sur le devant de la scène, plus petits, en centre ville, tellement plus ludiques et peuplés de conseillers et d’experts… comme le faisait si bien la Fnac, qui orientait le choix de millions de clients qui allaient ensuite acheter leurs produits sur internet, moins cher… Mais c’était il y a longtemps ! Il y a au moins 4 ou 5 ans ; )
Ce qui rassure désormais c’est que 79% des consommateurs consultent internet et achètent dans la même enseigne.
A suivre…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s