JavaScript : la solution d’avenir ?

Par Cédric Belmont, Responsable Avant-Vente & Consultant Offres Digitalisation et Mobilité, Hardis Group

Impressionnant !

Dans les années 1998-2000, dans les missions autour des architectures et solutions web, nous conseillions à nos clients de ne pas trop investir ou capitaliser sur les technos JavaScript, qui ne représentaient que peu de valeur. Le code était un mélange d’instructions peu structurées et dédiées à tel ou tel navigateur. On préférait alors investir sur les solutions serveurs (PHP, Java ou ASP), apportant beaucoup plus de certitudes pour les logiques métiers et permettant de mutualiser le code entre tous les navigateurs.

15 ans plus tard, Javascript devient une valeur sûre et fait partie du Top 10 de l’indice Tiobe pour l’année 2013 (http://www.tiobe.com/) : RIA, web, mobile hybride, framework, serveurs… tout y passe.

https://i1.wp.com/www.demonixis.net/blog/wp-content/uploads/2014/03/javascript_logo.pngLes bibliothèques récentes ont apporté tout ce qu’il fallait pour gérer le responsive design (& CSS3), la compatibilité large parmi les navigateurs (pour peu qu’ils soient récents !) et elles ont rendu possible la mutualisation.
Autrefois sans modèle, les frameworks permettent maintenant, comme DoJo et angular.js, de poser une architecture fiable, structurée, performante, et permettant des temps de développements courts, « agiles ».
Partant d’une utilisation serveur anecdotique, et surtout ciblée pour les traitements de surface au niveau des clients, ce langage interprété est devenu une solution côté serveur à considérer.
Et les performances sont au rendez-vous. Une solution serveur bâtissant ces échanges sur une solution node.js est capable de traiter et dispatcher plus de 50 000 requêtes par seconde sans faiblir.
Ces avantages impliquent beaucoup moins de contraintes sur l’infrastructure des serveurs et sont plus interchangeables. Ces solutions tournent notamment sans problème sur les solutions Cloud d’Amazon, Azure ou Hardis.
Là où cette technologie relevait de l’artisanat, Javascript a aussi ces solutions d’intégration continue. Elles sont maintenant matures, très bien conceptualisées et elles apportent tout ce qu’on attend d’une solution industrialisée : souplesse et contrôle ! La souplesse de pouvoir s’adapter vite à un besoin changeant du client, et le contrôle permanent du résultat (technique et fonctionnel) (cf les solutions bower par exemple).
Ce langage s’est très bien adapté aux organisations actuelles et offre tout ce qu’il faut pour le devops (déploiement continue).
Javascript s’applique parfaitement aux méthodes TDD ou DDD (CasperJS, Mocha, Grunt.js).
Les outils évoluent pour s’adapter à des cycles pilotés par l’expérimentation à la place des vieux cycles des méthodologies projets traditionnelles. Nous sommes dans une société d’usage et de consommation, où pour paraître innovant il est plus important de sortir une application en v0, qu’une v1 plus homogène mais trop tard. L’utilisateur est habitué à installer, mettre à jour et désinstaller une application quotidiennement.
L’amélioration continue et les méthodologies Kanban feront le reste.
Pour résumer, JavaScript est devenu l’arme forte pour tous les projets et les applications clientes ou backend innovantes, à forte contraintes de supports, performances, de scalabilité et de renouvellement. Les plateformes apportent tous les outils nécessaires au monde d’aujourd’hui : design, industrialisation, tests, portabilité et déploiement !
Impressionnant je vous disais !!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s