Google Cloud Next 2019 : les principales nouveautés annoncées

Par Sébastien Gagelin, Solution Architect, Hardis Group

Dans le cadre de sa conférence Cloud Next, qui a eu lieu du 9 au 11 avril 2019 à San Francisco, Google a fait de nombreuses annonces. Au programme, entre autres : de nombreuses nouveautés dans le domaine de l’intelligence artificielle, une nouvelle plateforme pour manager et faciliter les déploiements multi-cloud, des partenariats avec des éditeurs de solutions open source spécialisées dans la gestion et l’analyse de données et une nouvelle plateforme pour les applications « serverless ».

google-next-19

De nombreuses annonces autour l’Intelligence Artificielle

Lors de cette conférence, de nouveaux services ont été dévoilés, dont les noms parlent d’eux-mêmes : Document Understanding AI, Contact Center AI, Recommendations AI, Visual Product Search.

Concernant AutoML, service proposé par Google pour développer des modèles de Machine Learning sans être expert dans ce domaine, le service Vision a été amélioré pour permettre la détection de multiples objets et de nouveaux services ont été créés :

  • AutoML Tables pour entraîner des modèles spécifiques à partir de données alpha-numériques ;
  • AutoML Video pour classifier des vidéos ;
  • AutoML Vision Edge pour déployer des modèles de classification visuelle sur des périphériques locaux (edge devices).

Plusieurs services d’IA ont également été intégrés à BigQuery (plateforme d’analyse de données Big Data), notamment Tensorflow, outil open source d’apprentissage automatique développé par Google.

Anthos : plateforme pour héberger et gérer toutes les applications (on premise et cloud)

Plateforme basée sur Kubernetes (on peut parler de Kubernetes managé), Anthos permet de déployer des applications containérisées sur n’importe quel Cloud public ET sur l’infrastructure propre du client (hybride). Autrement dit, avec cette plateforme, vos applications sont agnostiques aux fournisseurs d’infrastructure et vous n’avez pas à gérer la complexité liée à Kubernetes.

Les applications déployées sont gérées/administrées de manière centralisées depuis la console Anthos, quelle que soit la localisation de l’infrastructure.

La gestion d’Anthos nécessite un compte GCP (Google Cloud Platform) pour l’administration.

Cloud Run : exécuter le code sans se soucier de l’infrastructure sous-jacente

Ce nouveau service élimine la nécessité de configurer les serveurs avant de développer et de publier du code sur une plateforme Cloud. En d’autres termes, il permet de réaliser des applications Serverless via des containers stateless (requêtes HTTP uniquement) sans se soucier de l’infrastructure (basée sur Knative). Il est également possible d’utiliser un cluster Kubernetes (GKE) existant.

Outre la scalabilité qu’elle offre, cette solution permet d’utiliser le langage de son choix sans aucune restriction ni contrainte, contrairement à Google Cloud Functions.

Ce service est une évolution des services Google App Engine.

Partenariat avec sept éditeurs open source

Google a également annoncé des partenariats avec sept éditeurs de solutions open source spécialisés dans la gestion et l’analyse de données : Confluent, MongoDB, Elasticsearch, Neo4j, Redis Labs, InfluxData et DataStax. Google va fournir les services gérés exécutés par ces éditeurs en les intégrant à Google Cloud Platform (GCP). Vous pourrez, par exemple, configurer et gérer une base de données MongoDB depuis la console Google Cloud.

Cloud Code : plugins et extensions pour les IDE les plus populaires

Il s’agit d’un pool de plugins et extensions pour les IDE (Integrated Development Environment) les plus populaires qui permettent de packager les applications dédiées Cloud (Cloud Native Apps) pour un déploiement sur un cluster Kubernetes en facilitant grandement les diverses configurations liées à Kubernetes.

Sécurité

Tout téléphone sous Android 7+ peut maintenant être utilisé nativement (via Google Account) pour faciliter les connexions multi-facteurs (2FA).

Cloud SQL et Microsoft SQL Server

Cloud SQL, service de base de données relationnelle, donne désormais accès à Microsoft SQL Server !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s